Le pays

Rapport d’activité 2016 du PETR

Le lundi 13 mars avait lieu dans la salle des fêtes d’Aunac sur Charente la conférence maires.

Organisée par le PETR du Pays Ruffécois, cette conférence avait pour but de présenter aux maires du territoire le rapport d’activité 2016 et les projets et les perspectives pour l’année 2017.

En préambule, la Caisse des Dépôts et Consignation a présenté ses dispositifs à l’attention des communes.

Téléchargez le rapport d'activité 2016 (pdf - 4,31 Mo)

Téléchargez la présentation de la Caisse des Dépôts (pdf - 1,14 Mo)

 

Le Contrat de Ruralité 2017-2020

signa-crLes contrats de ruralité sont des dispositifs d’accompagnement financier des projets menés par les acteurs publics dans les territoires ruraux. Ils font partie des dispositions du comité interministériel aux ruralités du 20 mai 2016.

A partir d’une volonté exprimée par les élus locaux, ces contrats accompagnent la mise en œuvre d’un projet de territoire à l’échelle du bassin de vie, en fédérant l’ensemble des acteurs institutionnels, économiques et associatifs. Ils inscrivent leurs engagements pluriannuels (2017-2020) pour améliorer la qualité de vie, la cohésion sociale et l’attractivité du territoire rural.

Ces contrats permettent notamment de soutenir les projets d’aménagement opérationnels durables qui s’inscrivent dans les 6 volets définis par l’Etat :

- L’accès aux services publics et marchands et aux soins ;

- La revitalisation des bourgs centres, notamment à travers la rénovation de l’habitat et le soutien au commerce de proximité dans les centres-villes/bourgs ;

- L’attractivité du territoire (développement économique dont agriculture, offre de formation, numérique, téléphonie mobile, tourisme, patrimoine naturel …) ;

- Les mobilités locales et l’accessibilité du territoire ;

- La transition écologique et énergétique ;

- La cohésion sociale. 

 

 

L’adhésion du PETR du Pays du Ruffécois au contrat de ruralité s’inscrit pour les élus dans la continuité d’une volonté de prendre en main l’avenir de leur territoire. En effet, les différents outils portés par le PETR, SCoT, LEADER, CLS, office de tourisme intercommunautaire, sont tous développés dans ce même périmètre et mis en cohérence à partir d’une vision partagée des orientations à mettre en œuvre.

Le contrat de ruralité du PETR du Pays du Ruffécois a été signé vendredi 16 décembre 2016 à Saint-Amant de Boixe. C’est le 1er contrat signé en Charente et l’un des premiers en France.

Il associe, en plus de l’Etat, du PETR et de ses 4 EPCI adhérents (communauté de communes de Val de Charente, communauté de communes de La Boixe, communauté de communes du Pays Manslois et communauté de communes du Pays d’aigre), l’office de tourisme intercommunautaire du Pays Ruffécois, les trois chambres consulaires de Charente et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Téléchargez le Contrat de Ruralité du PETR (pdf - 15,4 Mo).
Téléchargez les annexes du Contrat de Ruralité (pdf - 18,5 Mo).

Présentation du territoire

situationLocalisé au nord du département de la Charente sur une superficie de 1 027 km², le territoire du Pays Ruffécois se trouve au carrefour des départements de la Charente-Maritime, des Deux Sèvres et de la Vienne.

Il est organisé administrativement sous la forme d'un Pôle d’Équilibre Territorial et Rural constitué de 88 communes réparties en 2 Communautés de Communes :

  • Communauté de Communes Cœur de Charente (22 682 hab.)
  • Communauté de Communes Val de Charente (14 924 hab.)

Le PETR du Pays Ruffécois se situe sur un territoire rural, avec une densité de 36.3 habitants par Km².
La population totale est de 37 477 habitants (estimation INSEE, 1er janvier 2016).
La population communale varie d’une cinquantaine d’habitants (Saint-Sulpice-de-Ruffec/Saint-Georges) à 1 500 et plus (Nanteuil-en-Vallée/Mansle/Vars) pour atteindre 3 800 habitants à Ruffec.
70 des 90 communes ont moins de 500 habitants.

organisationLe diagnostic de l’organisation territoriale réalisé pour le SCoT met en évidence une organisation multipolaire, avec trois niveaux de polarité :

  • Un pôle principal : Ruffec

La commune de Ruffec concentre 10% de la population du PETR du Pays Ruffécois ainsi que 30% de son emploi. En outre, on observe un bon équipement en services de base. Ruffec est le pôle principal du PETR et génère une attractivité importante sur les territoires environnants, notamment le sud Deux-Sèvres (Sauzé-Vaussais) et le sud Vienne (Civray).

  • 4 pôles secondaires : Mansle ; Aigre/Villejésus ; Saint-Amant-de-Boixe/Montignac ; Vars

Mansle est le deuxième pôle principal du PETR, de par la présence de nombreux emplois et services de base. Néanmoins, la population est deux fois moins importante qu’à Ruffec. Mansle rayonne sur le sud du PETR.

On identifie 3 autres plusieurs pôles secondaires qui rayonnent sur le territoire, de par leur population et leur  niveau de services et d’emplois.

  • Pôles de proximité : Villefagnan, Nanteuil‐en‐Vallée, Aunac, Verdille, Saint-Fraigne, Tourriers, Saint-Angeau, Verteuil et Luxé

Le maintien de ces pôles de proximité est essentiel pour l’accès aux services publics et marchands sur le territoire car ils permettent à des populations souvent peu mobiles et situées sur des zones éloignées des pôles principaux d’accéder aux services de base de la vie quotidienne.