Contrat Local de Santé

Le Contrat Local de Santé (CLS)

 

Objet et enjeux du Contrat Local de Santé (CLS)

Le Contrat Local de Santé est une mesure innovante de la loi du 21 juillet 2009, portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST).

Il a pour objectif de répondre aux enjeux de santé globaux et de soutenir les dynamiques locales sur un territoire donné. Dans le respect des objectifs inscrits dans le Projet Régional de Santé (PRS) élaboré par l’Agence Régionale de Santé (A.R.S.). Le CLS assure la coordination entre partenaires institutionnels (A.R.S., Préfecture de la Charente, Conseil Général) et acteurs en santé du territoire.

Le CLS vise à :

  • améliorer l'accès aux soins sur un territoire dans une approche de promotion de la santé ;
  • réduire les inégalités sociales de santé ;
  • valoriser le travail commun des professionnels et des structures.

Il incarne une dimension intersectorielle de la politique régionale de santé dans le but de favoriser :

  • l'amélioration des contextes environnementaux et sociaux qui déterminent, à plus ou moins long terme, l’état de santé des populations au niveau local (problèmes de pollution spécifiques, enclavement en matière de transport, etc.) ;
  • l'accès des personnes, notamment « démunies », aux soins, aux services, et à la prévention ;
  • la promotion et le respect des droits des usagers du système de santé.

Dans un souci de cohérence, la durée du CLS est ajustée à celle du PRS. (Jusqu’en 2017).

Les problèmes de santé repérés dans le diagnostic santé social du territoire Ruffécois

  • Les freins géographiques, financiers, psychologiques.
  • Les problèmes liés à l’alcool et à la souffrance sociale.
  • Une hygiène de vie dégradée.
  • Alimentation déséquilibrée.
  • Une jeunesse en mal d’occupation.
  • Des problèmes liés à la parentalité.
  • Isolement des personnes âgées.

Trois axes stratégiques ont été identifiés par le Pays et l’ARS et ont été proposés aux acteurs de la santé

  • AXE 1 : Faciliter l’accès aux droits pour agir sur sa santé et garantir l’accès aux soins de premier recours.
  • AXE 2 : Mieux Vieillir.
  • AXE 3 : Devenir acteur de sa santé : éducation à la santé, prévention et action sur l’environnement en Ruffécois.
  • AXE TRANSVERSAL : La mobilité

Une lettre de cadrage définissant la démarche à mettre en place tout au long du CLS constitue le premier engagement entre l’Agence Régionale de Santé, le Syndicat Mixte du Pays Ruffécois, la Préfecture de la Charente, le Conseil Général de la Charente et les quatre Communautés des communes inscrites dans le périmètre géographique du Pays du Ruffécois.

 

Les comptes-rendus des groupes de travail

Accès soins / droits

- Compte-rendu du 2 Octobre 2014
- Compte-rendu du 15 Octobre 2014
- Compte-rendu du 5 Novembre 2014
-
Compte-rendu du 6 Octobre 2015

- Compte-rendu du 10 Avril 2017

Mieux Vieillir

- Compte-rendu du 1er Octobre 2014
- Compte-rendu du 14 Octobre 2014

Acteurs de sa santé (prévention et promotion de la santé)

- Compte-rendu du 23 Octobre 2014
- Compte-rendu du 7 Novembre 2014
- Compte-rendu du 14 Octobre 2015 (Nutrition)
- Compte-rendu du 14 Octobre 2015 (Santé mentale - addiction)
-
Compte-rendu du 7 Mars 2017

Mobilité

-

Les Fiches Action du CLS

Le Contrat Local de Santé (CLS) du Pays du Ruffécois a voulu un nombre d’actions limité dans le but de répondre à des problématiques identifiées comme prioritaires. Il doit permettre d'accroitre la lutte contre les inégalités sociales et territoriales de santé, en agissant notamment sur les facteurs environnementaux, socio-économiques et sur le comportement individuel.

Téléchargez le CLS du PETR du Pays du Ruffécois (13,5Mo - pdf).

Suite aux réflexions menés par les différents groupes de travail, au cours desquelles ont notamment été partagés les éléments issus du diagnostic santé social de l’Observatoire régional de la Santé, 8 priorités ont été définies et déclinées en objectifs :


AXE 1 : Faciliter l’accès aux droits pour agir sur sa santé et garantir l’accès aux soins de premier recours.


AXE 2 : Mieux Vieillir.


AXE 3 : Devenir acteur de sa santé : éducation à la santé, prévention et action sur l’environnement en Ruffécois.